Courrier des Andes

mardi 7 octobre 2008

Lima secoué par un séisme de 4 degrés provoque la panique parmi la population

sismo   L'actualité n'a pas été un long fleuve tranquile cette année, mais après un an de silence, il a fallu que la terre tremble à nouveau sur la capitale pour me faire réagir et vouloir vous faire part de l'inquiétude quotidienne des liméniens, qui ont cru hier soir revivre la tragédie de Pisco du 15 août 2007 :

  Un séisme d’une moyenne intensité a secoué le département de Lima à 19:51 hier soir, causant la panique dans la population.

  D’après le rapport de l’Institut de Géophysique du Pérou (IGP) , la secousse a été d’une magnitude de 4,0 degrés et son épicentre a été repéré à 26 kilomètres au sud-ouest de la capitale. Sa profondeur a été de 78 kilomètres.

  Le movement tellurique à été senti à IV degrés à Lima, il a été ressenti jusqu’à la localité de Matucana, sur les contreforts des Andes, à environ 80 km de la capitale.

  Un séisme d’une intensé identique a été enregistré dimanche dernier à Arequipa sans causer pour autant de dégâts matériels.


Posté par courrierdesandes à 05:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 22 août 2007

Tremblement de terre : témoignage

Samedi dernier une amie de ma femme, Teresa, sans nouvelle de sa grand-mère de Pisco depuis le tremblement de terre, est parvenue à se rendre sur place. Elle l’a retrouvée assise devant chez elle, saine et sauve. Elle refuse cependant de quitter ce qui reste de sa maison, des gravats.


Boulevard

Casa_de_mi_mami

Casa_de_mi_mami_al_fondo



Posada_Hispana



Posté par courrierdesandes à 09:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Tremblement de terre au Pérou: Pour les Parisiens

Ce n'est pas dans mes habitudes de taper sur le porte-monnaie des gens... mais si vous êtes sur Paris, allez y faire un petit tour... merci

image001


Posté par courrierdesandes à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 18 août 2007

Tremblement de terre (Suite)

Ce que l'on appelait "la catedral" a disparu. À quelques Kilomètres au sud de Lima, sur la Panamericana Sur... la route des vacances et des week-ends ensoleillés. Ça me fait quelque chose...

antes     Avant le tremblement de terre                 
Désormais...
  despu_s


Posté par courrierdesandes à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Tremblement de terre (Suite)

   La maison de José Martí, à Pisco, où il avait logé en 1820 a été complètement détruite. C'était un symbole de l'indépendance du Pérou.

    .............................. .


Posté par courrierdesandes à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



vendredi 17 août 2007

Tremblement de terre: Communiqué du Ministère du Tourisme.

Les dégâts du tremblement de terre se limitent à la région d’Ica

L’activité touristique de Cusco, Puno, Arequipa et la Forêt amazonienne du Pérou, situés à plus de 800 km de la zone affectée, est normalement opérationnelle

Après le tremblement de terre survenu hier au Pérou, focalisé dans la région d’Ica (à 300 km au sud de Lima), la population péruvienne reprend progressivement son calme et se consacre à apporter son aide aux personnes affectées par le phénomène naturel.

Selon les informations réunies par le service d’Information et d’Accueil au Touriste – Iperú de PromPerú, les infrastructures hôtelières des localités de Pisco, Cañete et Paracas ont subi des dommages considérables, ce qui a provoqué la fermeture d’un grand nombre de ces établissements.

Cependant, les touristes logés dans cette zone n’ont subit aucun dommage et ont été évacués rapidement vers Lima. En ce qui concerne les touristes qui logeaient à l’hôtel Libertador Paracas, dont l’embarcadère emmène les passagers à la réserve naturelle du même nom, ils ont été conduits vers Lima, tandis qu’un autre groupe a poursuivi sa route vers les Andes Sud du Pérou, où l’activité touristique se poursuit normalement.

Les activités à Cusco – Machu Pichu, Puno, Arequipa, Trujillo, le nord et la forêt amazonienne du Pérou, destinations situées à plus de 800 km de la zone affectée s’effectuent normalement.

D’après les informations diffusées par les médias et l’Institut National de Défense Civile (Indeci), ainsi que d’autres autorités, les dégâts concernent la population civile et rurale de la région d’Ica, la zone la plus proche de l’épicentre du tremblement de terre enregistré à 60 km de la côte de Pisco.

Actuellement, le président de la République du Pérou, Alan García Pérez, son cabinet ministériel, ainsi que d’autres autorités locales ou gouvernementales, et les groupes de secours civils, ont installé leur base d’opérations dans la région afin de mettre en œuvre les actions d’aide.

Mercedes Araoz, ministre du Commerce Extérieur et du Tourisme du Pérou, se trouve sur les lieux pour inspecter l’état des infrastructures touristiques et veiller plus particulièrement sur la bonne application des mesures d’aide destinées aux touristes.

Selon l’Institut National de la Culture (INC) du Pérou, les célèbres Lignes de Nasca, un des sites de grande affluence touristique de la région d’Ica, n’ont pas été affectées par le tremblement de terre. De plus, malgré sa magnitude, les entreprises aériennes qui assurent le survol des géoglyphes, sont opérationnelles et assurent leur service.

Le Service d’Information et d’Assistance au Touriste – Iperú, de PromPerú, a rappelé aux médias nationaux et étrangers la disponibilité de sa ligne 574-8000 24 heures / 24 afin d’aider les touristes ayant été affectés par le phénomène naturel.

Lima, le 16 août 2007


Posté par courrierdesandes à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Tremblement de terre (Suite)

Ma femme a tenu à me montrer les dégâts du tremblement de terre, dans les bureaux de sa compagnie: au neuvième étage.  C'est dérisoire comparé à ce qui reste des villes comme Pisco, Ica, cañete et Chincha...  C'est seulement pour vous faire une idée de la frayeur qu'on a eu, même à Lima

IMG_0164



IMG_0168



IMG_0169



Posté par courrierdesandes à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 16 août 2007

Tout le Pérou a tremblé (suite)

ecp1

3PORTADAPERU21_G

Posté par courrierdesandes à 10:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 15 août 2007

La terre a tremblé

Vers 18:45, c'est à dire, il y a une demie-heure, nous avons étés secoués pendant quelques minutes qui nous ont semblé une éternité. 7,7 degrés sur l'échelle de Richter dit-on à la télévision... c'est bien un tremblement de terre !

e62217142x140perutemblorp

Posté par courrierdesandes à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 12 juillet 2007

Fujimori, les autres pleurent.


Comme le clame Peru21 en gros titre, c'est "indignant" ! Fujimori doit décidément être né sous une bonne étoile -d'ailleurs, le 27 Juillet ou le 28, la fête nationale du Pérou, comme il a longtemps fait croire ? Le mensonge n'a rien épargné dans tout ce qui l'entoure, le cynisme non plus. En effet, malgré l'avis favorable de la procureur chilienne pour livrer le fugitif à la justice péruvienne, le juge, après un arrêt maladie qui lui a peut-être permis de "mieux" réfléchir, en a décidé autrement... étonnant non? Le Jap aurait-il les bras si longs ? Les victimes en sont toujours à sortir leurs mouchoirs, et voilà leur bourreau candidat aux sénatoriales du Japon, tournant ainsi lâchement le dos au Pérou, et de s'afficher tel un "Samouraï" -sic- prêt à défendre corps et âme le pays des nippons qu'il adore tant...

Posté par courrierdesandes à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde du Crime, de la Corruption et du Cynisme

Réaction du directeur de Peru21 :

Poursuivons nos efforts pour ramener l'extradable.

gr_director2 La justice de ce même pays qui s’est battue pour que le criminel et voleur Augusto Pinochet soit jugé au Chili, a décidé hier, en première instance, qu’un autre criminel et voleur, Alberto Fujimori, ne soit pas extradé pour répondre devant les tribunaux péruviens –se serait la moindre des choses- des lourdes charges qui pèsent contre lui.

Les fujimoristes ont raison de se réjouir du jugement du juge Orlando Álvarez. S'ils le lisent, dans plusieurs de ses 99 pages ils pourraient se tromper et croire qu'il s'agit de la défense du fugitif.

Ce document constitue un hymne à l'impunité. Il ne nie pas les infractions et les crimes imputés à Alberto Fujimori, mais il soutient qu’il n'était pas au courant de ces derniers.
Qui peut croire, dans ce sacré saint jugement, qu'un président si méticuleux dans le suivi des actions de son gouvernement, et qui pendant presque tout son régime a physiquement cohabité avec son partenaire Vladimiro Montesinos dans le SIN, (Service National d’Intelligence) n'était- pas au courant ?

Quelqu'un peut douter que Fujimori ignorait la corruption de juges, de congressistes, de militaires ou de journalistes ? Ou bien encore,  n'a-t-il jamais demandé à son partenaire, pendant toutes ces années, ce qui s’est passée à Barrios Altos et à la Cantuta ? Ni même avant de décorer les assassins, qui ont révélé, qui plus est, que Fujimori était au courant de tout ?

L’énorme distance qui sépare l’avis de la procureur Mónica Maldonado, pour laquelle il existe des antécédents largement suffisants pour que Fujimori soit jugé au Pérou, et celui du juge Álvarez, qui ne trouve aucun indice, permet de spéculer légitimement sur l'existence d'une interférence politique dans la décision rendue publique hier, et qui n’indigne que les opposants de l'impunité.

L'influence politique est tellement évidente, qu’il ne reste plus qu’à renouveler les efforts pour l'étape finale de la procédure d'extradition, ce qui doit impliquer une action déterminée du gouvernement. Sans cesser de préserver les conditions pour un jugement neutre dans les tribunaux péruviens, celui-ci ne peut pas négliger qu'il représente l'État qui sollicite l'extradition. Ce procès peut-il se faire corrompre par le gouvernement d’Alan García ?

3PORTADAPERU21_G


Posté par courrierdesandes à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 juillet 2007

Machu Picchu : Une merveille !

Peru21

portalperu21








3PORTADAPERU21_Gpicchureu080707
Le Machu Picchu a été élu parmi les Sept Nouvelles  Merveilles du Monde




Le silence était total avant que le nom de Machu Picchu ne soit prononcé sur l’écran géant qui diffusait les images depuis Lisbonne. C’est alors que retentirent 'Kausachun Machu Picchu, haylly Qosqo' ('Vive Machu Picchu, vive Cusco') sur la Plaza de Armas de Cusco.

Le dernier quart d’heure de direct avec le stade Da Luz mettait fin à l’attente et nous annonçait que Machu Picchu était une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde Moderne. La joie fut telle que même les pierres des rues, des églises et des demeures coloniales de Cusco semblaient bouger.

Des embrassades, des applaudissements, des larmes qui s’échappaient, et encore des embrassades. Cecilio, un guide qui fait el Chemin Inca depuis trois ans, sautait de joie à côté de Rowenn, une étudiante nord-américaine qui tente d’apprendre le Quechua depuis deux mois. Ils ne se connaissaient pas auparavant, le Machu Picchu les a réunis en plein nombril du monde.

"Je suis très content, Machu Picchu est merveilleux", répétait Cecilio qui connaît chaque marche du sentier qui traverse le sanctuaire, alors que la jeune touriste commentait, émue, le circuit qu’elle avait fait le week-end dernier dans la citadelle. "Maintenant je vais le fêter avec les Péruviens, c’est émouvant", dit-elle.

celebrapaola080707
MUSIQUE POUR TOUS. Après avoir chanté "Cusco, Cusco c’est ton nom sacré," l'hymne de la Cité Impériale, tout le monde s’est mêlé dans le rythme des huaynos. Des gens de toutes les nationalités ne cessaient d’affluer sur la Place d'Armes pour fêter l’exploit péruvien. "La musique t’invite à danser, commente Nicole Watters, venue du pays de Galles pour voir la nouvelle merveille du monde.

Julia, qui a neuf ans, ne faisait qu’applaudir parce qu’elle ne savait pas comment exprimer son émotion, "c’est quelque chose d’incroyable", par contre, disait sa mère Mery, fière, comme toute cusquénienne, pour qui il était impossible que Machu Picchu ne soit pas sur la liste. "On savait qu’on allait gagner". Aussi persuadé que celle-ci, le directeur de l'INC, Jorge Zegarra a déclaré "qu’il s’agit là de la ratification mondiale de quelque chose que nous,
les Péruviens, nous savons tous, que Machu Picchu est une merveille". La musique a continué trois heures durant.

Mais l'émotion initiale a cédé à la réflexion. "Le plus important c’est de veiller sur Machu Picchu", répondaient les autorités à toute question sur l’avenir du sanctuaire.

Dans la citadelle inca on a aussi reçu la dénomination avec joie. Sur la place de Machu Picchu village, des touristes de tous les pays ont agité des drapeaux péruviens pour fêter l'élection. Ils se trouvaient désormais face à une merveille mondiale.

AU MONDE. La festivité qui avait commencé à midi avec les danses de toutes les régions du pays et une représentation de l'Inca avec en prime la cérémonie de l’offrande à la terre, au style de l'Inti Raymi, a terminé dans un mélange de valses, de huaynos et de cumbia, ce qui a fait oublier le froid de la nuit. La place a repris son rythme habituel avec des touristes du monde entier. Mais, dorénavant, celui qui arrivera à Cusco saura qu'il est s’y est rendu pour découvrir cette merveille que le Pérou a donnée au monde.


La Une de La República

PTDREP080707GR


Posté par courrierdesandes à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 8 juillet 2007

Le Pérou uni autour du Machu Picchu

Dessin d'Alfredo, La República du 08 juillet

DibujoMP_alfredo




Posté par courrierdesandes à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 3 juillet 2007

Fujimori se fait harakiri

peru21

 

gr_director2

Fujimori est un lâche


L’ex président fugitif 'péruvien' Alberto Fujimori a confirmé sa candidature aux élections sénatoriales, le 29 juillet, en pleine Fête Nationale –du Pérou-, pour entrer dans "la Dieta" -l'organe suprême du pouvoir japonais- par l’intermédiaire du Nouveau Parti du Peuple, dont on sait le parcours mafieux de ses fondateurs. 

Il compte ainsi se consacrer "à la diplomatie asiatique, aux affaires nord-coréennes, et à protéger la sécurité du Japon". Mais la vérité, comme nous le savons tous, n'est rien d’autre que de fuir la justice. 

Au lieu de faire face à la procédure d'extradition pour affronter, au Pérou, comme il convient, les procès qui l'accusent, avec de solides preuves, de voleur et d'assassin, ce travesti de la nationalité espère ainsi faire valoir sa citoyenneté japonaise pour que la justice Chilienne le relâche, et user d’une éventuelle immunité parlementaire pour que le Japon lui accorde sa protection. 

Les fujimoristes doivent avoir honte de la lâcheté, on peut le dire, de cet individu auquel les citoyens péruviens ont confié l’honorable mission de les représenter, mission qu'il restitue comme un pauvre diable.

Mais ils doivent aussi avoir honte après la regrettable justification du congressiste -fujimoriste- Carlos Raffo qui n’est qu’une évidente trahison à la patrie. D’après lui, grâce à cette candidature "le fujimorisme prend une envergure internationale", elle permettra à son parti de "dépasser ses propres frontières", et "c’est une opportunité qui permettra au Pérou de bénéficier d’une aide réelle et multiple", et "nous ne faisons que le prêter au Japon". 

Raffo prend-il les péruviens pour des crétins ? La vérité c’est qu'il s’agit là d'une arnaque contre notre pays, une farce qui anéantit politiquement le fujimorisme et l'extradable. À part sa propre famille, pour des raisons compréhensibles, ceux qui le suivront désormais ne sont que des idiots ou des complices de ce lâche. 

Le gouvernement péruvien doit exiger du gouvernement japonais des explications officielles sur cette infamie, et suspendre le voyage du président Alan García à Tokyo. À moins qu’il veuille retrouver Fujimori au milieu du comité de réception quand il rendra visite à "la Dieta" en novembre prochain ?


El Correo: Fujimori se fait harakiri


portada_grande



Posté par courrierdesandes à 11:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 17 juin 2007

Sarkozy "ampayé" par Magaly

Magaly
nueva_cabecera







Ce que je craignais est arrivé : la mésaventure du président de la République Française à été diffusée sur la chaîne de télévision ATV, dans l’émission de Magaly Medina, Magaly TE VE (un jeu de mot entre Magaly te voit et Magaly TV).

L’émission est un rendez-vous télévisé presque inévitable dans les foyers péruviens. Elle étale les ragots du "tout Lima" ou de "Chollywood", expression inventée par la présentatrice (cholo = métis péruvien) avec ses vedettes, ses écervelées qui rêvent de gloire
en frayant avec les stars nationales du football ou du showbiz et/ou en montrant dans les journaux leurs fesses siliconées.

Mais sa spécialité, c’est l’ampay, c’est à dire, filmer en flagrant "délit" toute cette faune dans des situations peu flatteuses ; les griller en public comme on dit chez nous. Colisée du voyeurisme moderne dont raffole le peuple ou inquisition télévisée, peu importe, l’audimat explose, et la chaîne en est ravie.

Bref, Magaly n’a pourtant pas été méchante avec Sarkozy, et pour cause, elle-même s’était faite auto-empayée dans sa propre émission, où elle s’était présentée bien éméchée… ce sont des choses qui arrivent comme elle s’est contentée de commenter.

On l'a échappé belle...


Posté par courrierdesandes à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 13 juin 2007

La cuite de Sarkozy : on en parle même au Pérou.

Quelle surprise ce matin vers 7 heures en écoutant la radio : Sur RPP, le nom de Sarkozy a été prononcé. Je n'ai retenu que ces morceaux de phrases: "Réputé pour être sobre" ... "malgré un parcours sans fautes depuis son élection ... "un président soutenu par la plus grande majorité parlementaire qu'ait connu la Vième République" ... "Le fait n'a pas été diffusé sur les chaînes françaises, mais nombreux sont les blogs qui se chargent de faire circuler la vidéo disponible sur Youtube". J'ai donc fait courir ma souris vers youtube, et voici ce que j'ai trouvé :

Posté par courrierdesandes à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fujimori assigné à résidence !

preso_rep




Suite au rapport du procureur favorable
à l'extradition vers le Pérou de l'ex président,
le juge a ordonné l'arrestation de Fujimori.



preso_correo



3PORTADAPERU21_G





Posté par courrierdesandes à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 juin 2007

Délits approuvées par le procureur Chilien pour l'extradition de Fujimori

Peru21

 Ci-après les charges présentées par la justice Péruvienne approuvées ce jeudi 07 juin par le procureur Chilien Mónica Maldonado, qui recommande l'extradition de l'ex président Alberto Fujimori :

 
1. Homicide, lésions graves et disparition lors les massacres du quartier Barrios Altos (1991), où quinze personnes sont mortes, et de l'Université
la Cantuta (1992), dont un professeur et neuf élèves ont été les victimes. Ces crimes auraient été commis par le groupe militaire Collina, organisé par le conseiller de Fujimori, Vladimiro Montesinos. Peine minimale de quinze ans selon la justice péruvienne. 

2. - Malversation de fonds publics en indemnisant Montesinos pour un montant de 15 millions de dollars, pour ses dix années de service à son gouvernement. Après avoir reçu le paiement, l'ex conseiller s'est enfui à Panama. Peine qui peut s’élever à huit ans. 

3. - Corruption active de fonctionnaires en payant des parlementaires en échange de leur soutient pour la réélection de Fujimori en 2000, comme le prouve une série de vidéos enregistrées par Montesinos. Peine minimale de cinq ans.

4. - Malversation de fonds publics pour espionnage téléphonique de plusieurs dizaines de politiciens, chefs d'entreprise, journalistes et fonctionnaires, ordonné par Montesinos. Peine pouvant aller jusqu’à cinq ans.

5. - Malversation de fonds publics et octroi d'un contrat simulé pour le transfert illégal de fonds des Ministères de la Défense et de l'Intérieur vers le Service d'Intelligence Nationale, aujourd'hui désactivé. Peine pouvant aller jusqu’à quinze ans.

6. - Délit de malversation de fonds publics pour payer la dette fiscale que le publiciste argentin Daniel Borobio avait avec l'État péruvien. Il avait été engagé en 2000 pour la campagne de réélection de Fujimori. Peine pouvant s’élever à huit ans.

7. - Malversation de fonds publics pour des versements illégaux à l'astrologue Héctor Faisal, engagé par Montesinos pour diffamer les adversaires de Fujimori à travers internet et publications populaires. Peine pouvant s’élever à huit ans.

8. - Collusion en qualité de complice dans l'acquisition irrégulière de médicaments à des laboratoires chinois. Peine pouvant s’élever à quinze années.

9. - Malversation de fonds publics pour l'achat de tracteurs à la Chine sans remplir les normes légales. Peine pouvant s’élever à dix ans.

10. – Faux et usage de faux pour approuver des décrets d'urgence pour l'acquisition d'armement. Peine pouvant s’élever à huit ans.

 

Maldonado a rejeté toutefois d'autres infractions que le Pérou retient contre Fujimori. Seulement deux dossiers, celui de la fouille de la maison de Montesinos et celui des tortures dans les caves du Service d'Intelligence de l'Armée, ont été rejetés dans leur totalité par le Procureur.


Posté par courrierdesandes à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 11 juin 2007

Arguments "destructeurs" en faveur de l’extradition de Fujimori.

Perú21

Le procureur pense que le juge donnera le feu vert pour l’extradition demandée par l'État péruvien, vu les preuves faisant de Fujimori l’auteur de délits de corruption et de crimes contre l'humanité. Le juge Álvarez a quant à lui commencé à examiner aujourd'hui le rapport du procureur Maldonado.

On attend - L’Extradition de Fujimori est entre les mains du juge Álvarez. Foto: USI

fuji_extrad_070607

Le procureur de la Cour Suprême du Chili, Mónica Maldonado, s'est montré confiant que le juge Orlando Álvarez fera valoir son avis favorable à l'extradition de l'ex président Alberto Fujimori vers son pays.

Maldonado a assuré aux journalistes que les antécédents et les preuves que contient la procédure sont "destructeurs" devant le palais de justice après avoir fait connaître le rapport.

"J’y ai consacré tout le temps dont je dispose pour réviser le dossier et  je pourrais dire qu'en effet les antécédents sont destructeurs" a répété le fonctionnaire judiciaire, qui a recommandé d'approuver l'extradition de Fujimori pour deux cas de violations des droits de l’homme et huit de corruption.

Le rapport du procureur n'est pas astreignant pour le juge chargé de l’affaire. Il peut le prendre en considération ou non pour préparer le jugement en première instance, mais le procureur a souligné son espoir que le juge fera valoir ses recommandations.

"On fait toujours son travail en pensant que le juge chargé du dossier va prendre en considération ces réflexions juridiques, je pourrais donc dire que j'espère que le juge Álvarez fera valoir mon point de vue" a-t-elle précisé.

Elle a ajouté qu'elle se sent "tranquille" une fois le travail accompli. "Je suis tranquille, parce que cette procédure a représenté beaucoup d'étude et j'ai sorti les résultats conformément aux dispositions légales, non seulement celles du Chili mais aussi les conventions internationales".

Bien qu'en congé maladie, le juge Álvarez a entamé ce jeudi même l'examen du rapport du procureur, d’après des sources judiciaires.

Fujimori se trouve au Chili depuis novembre 2005, quand il a débarqué du Japon. Il est resté en détention préventive pendant six mois, durant lesquels l'État péruvien formulait sa demande pour l'extrader.

Il avait obtenu la liberté provisoire en mai 2006, mais l’interdiction de quitter le territoire Chilien n'a pas dissipé les craintes qu’il ne tente de s'enfuir ou qu'il ne demande refuge à l'ambassade du Japon au Chili, dans l'éventualité d'un jugement défavorable.

C’est sur cette base que l'avocat Alfredo Etcheberry, qui représente l'État péruvien dans la procédure d'extradition, a dit qu'il envisage de demander la détention de l’inculpé, voire une assignation à domicile.



La Une du journal La República:
"Grand triomphe de la lutte anticorruption.
Procureur chilien: Extradiez-le !"


rep_08

En bas de page: "Grande joie au Pérou: Les familles de victimes de la Cantuta."




Posté par courrierdesandes à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 5 juin 2007

Les pays andins contre la FIFA

Les pays andins cherchent une position commune contre le veto pour les matches en altitude.

La Bolivie, la Colombie, l'Équateur et le Pérou sont sur le pied de guerre contre la disposition de la FIFA.

Le président de l'Institut Péruvien du Sport, Arturo Woodman, a annoncé qu’il rencontrera mercredi à La Paz le président de la Bolivie, Evo Morales, pour rejeter ensemble l’éventuel veto du football pour les villes situées à plus de 2.500 mètres d’altitude. Woodman a affirmé que ce rendez-vous avec Morales s’inscrit dans le cadre d’une coordination de haut niveau où figurent aussi la Colombie et l'Équateur, les deux autres pays sud-américains touchés par les projets du président de la FIFA, Joseph Blatter. "Cette mesure de la FIFA ne fait que porter préjudice au développement du sport dans les pays andins", a déclaré Woodman.

La Bolivie, la Colombie, l'Équateur et le Pérou sont sur le pied de guerre contre cette disposition, qui ne fait qu’exclure des villes comme La Paz (3.600 mètres), Cusco (3.400), Quito (2.800) et Bogota (2.600) du football international. Les présidents des quatre pays, Morales, Álvaro Uribe, Rafaël Corroie et Alan García, s’opposent à la volontéde la FIFA et soutiennent les actions contre cette initiative qu’ils considèrent arbitraire, discriminatoire, européiste et à connotations racistes.

À peine Blatter eût-il fait valoir des raisons médicales, les pays concernés ont montré que des études scientifiques réfutent cette théorie. Des statistiques indiquent même qu'il peut s'avérer plus dangereux, par exemple, de jouer dans des villes au climat extrêmement chaud ou froid.

Ci-dessous: Manifestation sur le site de Machu Picchu: "N'aie pas peur Blatter, l'altitude ne tue pas !"

151316


Posté par courrierdesandes à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »