mardi 19 avril 2005

Pérou : Le Machu Picchu en péril

Le gouvernement péruvien a préparé la semaine dernière un programme afin d’éviter que le sanctuaire inca du Machu Picchu, principal attrait touristique du pays andin, ne soit déclaré “patrimoine en péril par l’Unesco”.

Le site du Machu Picchu, dans le département de Cusco, se trouve menacé par la surpopulation de son village voisin, Aguas Calientes, et la négligence des élus locaux, soupçonnés même d’être corrompus, ce qui lui a presque valu d’être déclaré patrimoine en péril en 2004.

Dans l’espoir d’y remédier, le Comité de Gestion du Sanctuaire historique du Machu Picchu dont le siège se trouve à Cusco, étudie un dossier de 500 pages qui fixe les modalités d’un programme sur 5 ans.

Le Machu Picchu est géré par le Ministère du Commerce et du Tourisme, l’Institut National de la Culture, l’Institut des Ressources Naturelles, la Municipalité du district d'Aguas Calientes et le gouvernement régional de Cusco.

Le Seul moyen de se rendre au Machu Picchu est de prendre le train à Cusco ou Ollantaytambo, dans la Vallée Sacrée. Le train dépose les touristes à la gare d'Aguas Calientes, étape obligée avant d’atteindre le site archéologique situé sur les hauteurs.

Aguas Calientes, Le village aux eaux thermales, coincé entre l’Urubamba, torrent qui roule vers la forêt amazonienne, et les flancs instables de la montagne, est devenu un village “parasite” dans le creux de la vallée, avec ses hôtels de six étages, ses restaurants, ses cybercafés, ses vendeurs ambulants, ses maisons closes et autres attrape-touristes affichant leurs tarifs en anglais et en dollars. Tout pour le tourisme de masse, si bien que certains spécialistes décrivent Aguas Calientes comme “un village instantané créé à la manière du vieux far-ouest nord-américain: à proximité d’une mine d’or".

L’affluence des touristes a toujours été un attrait pour les habitants des alentours qui s’y sont peu à peu installés, créant ainsi ce noyau urbain artificiel.

La "cité perdue des Incas" fut déclarée Patrimoine Historique et Culturel de l’Humanité par l’Unesco en 1981.

Olivier Mailhe pour Courrier des Andes - Lima.


Posté par courrierdesandes à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Pérou : Le Machu Picchu en péril

Nouveau commentaire