lundi 5 juin 2006

Bonjour, et que la croissance profite à tout le monde !

El Comercio, à 13:00.

La citoyenneté a accompli hier son devoir démocratiquement, et a donné une deuxième chance au candidat Alan García en l’élisant […] une fois de plus président constitutionnel de la République.

Incontestablement, son mandat ne sera pas simple. Son gouvernement devra augmenter la croissance mise en valeur par nos bons résultats macroéconomiques et, surtout, il a le devoir d’en faire profiter à d’énormes secteurs de la population qui se trouvent prostrés dans la pauvreté la plus extrême et qui se sentent exclus d’une croissance dont ils ne voient pas encore la couleur. 

L’intégration sociale est, donc, la mission du nouveau gouvernement, mais, attention, cette tâche est trop importante pour la laisser entre les mains d’un parti qui a gagné avec des votes prêtés. Sans l’appui décidé des autres secteurs politiques et sociaux, le progrès de nos frères les plus pauvres sera impossible à atteindre. En maintenant l’injustice de l’exclusion, celle-ci deviendra, incontestablement, l’argument démagogique de n’importe quel aventurier qui entrera dans la politique.

Les urnes ont parlé. Les Péruviens d'aujourd'hui ont le devoir d'écouter leur message et l'obligation de se soumettre à leurs vœux.

Posté par courrierdesandes à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bonjour, et que la croissance profite à tout le monde !

Nouveau commentaire