mercredi 13 septembre 2006

Un étudiant –péruvien- maltraité en Espagne

La República (du 12 septembre 2006)

RETENU ALORS QU’IL VOYAGEAIT VERS PRAGUE • Diego Segura a gagné une bourse pour étudier médecine en République Tchèque, mais les autorités espagnoles ont cru que ses documents étaient faux • Enfermé pendant 48 heures, il a manqué son avion, perdu de l’argent, et a été victime de mauvais traitements.

Christian Guivin.

photo: Diego Armando, à son retour à Lima. Il affirme avoir perdu 1300 dollars et 400 euro, et une partie de ses bagages.peruvien_a_l_aeroport

Diego Armando Segura Loayza, de 19 ans, aurait dû débuter ses cours hier, àl’université de Prague, en République Tchèque, mais il a été retenu sans raison à Madrid –où il faisait escale– depuis samedi dernier. De retour hier à Lima, ilraconte avoir été traité comme un immigrant illégal. Il risque maintenant de perdre sa plus grande occasion de réaliser ses rêves professionnels.

Le jeune homme originaire d’Ica avait gagné une bourse d’études lui donnant droit à 6 années de prépa en Médecine Humaine, et c’est avec cette grande satisfaction qu’il était parti pour l’Europe.

Vendredi dernier, Diego a embarqué à Lima dans l’avion de la compagnie aérienne espagnole, Air Madrid. Il pensait arriver à l’aéroport de Barajas, dans la capitale espagnole, et y rester cinq heures. Mais il ne s’agissait que d’un transit car devait prendre un vol pour Milan, Italie, d’où il devait embarquer pour la ville de Prague.

Mais ce jour-là, à 8 heures (13 heures au Pérou), en arrivant en Espagne, les autorités des migrations lui ont demandé un visa 'change' que l’on octroie aux personnes désirant entrer dans plus d’un pays de la Communauté Européenne, alors que le jeune n’en avait pas besoin, puisqu’il n’avait pas l’intention d’entrer en Espagne. Il n’a donc montré que le visa que lui avait donné le gouvernement tchèque.

Photo: Le visa accordé à Diego par le consulat tchèque à Lima.visa_peruvien

RETENU À MADRID Les autorités espagnoles ont refusé de reconnaître le visa tchèque et ont décidé d’envoyer Diego Armando dans une pièce isolée, avec d’autres immigrants illégaux, la plupart d’Amérique latine.

"Ils m’ont demandé où j’avais acheté ce visa. Ils pensaient qu’il était faux. Et j’ai eu beau leur montrer tous mes papiers d’étudiant, ils ont refusé de me laisser poursuivre mon voyage. Mais d’abord ils m’on enlevé les vêtements et ils ont fouillé tous mes bagages", a raconté le jeune homme à son arrivée à Lima.

Il a aussi raconté qu’à force d’insister, ils lui ont fait acheter un billet direct pour Prague, il en a eu pour 400 euros. Son avion décollait à 15 heures 40 (8 heures 40 au Pérou). "Mais ils m’ont relâché à 10 minutes avant le décollage et le temps d’arriver ils ne m’ont pas laissé embarquer et j’ai encore raté mon avion", a ajouté le jeune homme qui a été retenu plus de 48 heures, sans aucune raison valable.

Précisions :

DÉLAIS DES ÉTUDES. Diego Armando Segura Loayza a jusqu’au 30 septembre pour rejoindre les bancs de la faculté de médecine de l’université de Prague, a assuré la consul de République Chèque au Pérou, Kamila Hrabakóva.

BILLET DE RETOUR. Le Secrétaire des Communautés Péruviennes à l’Étranger, Jorge Lázaro, a assuré qu’il exigera du gouvernement espagnol de se prendre en charge le voyage à Prague du jeune iqueño (habitant d’Ica) car, selon lui, ils se sont trompés.

D’AUTRES BOURSIERS : On sait que l’INABEC a accordé le même type de bourse à huit autres jeunes, qui ont voyagé par des itinéraires différents, et ont déjà commencé leurs cours, tandis que Diego Armando Segura a été le seul à avoir eu des problèmes.


Posté par courrierdesandes à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un étudiant –péruvien- maltraité en Espagne

Nouveau commentaire