vendredi 3 novembre 2006

Complot contre le président Alan García

Courrier des Andes - L’Ambassade des États-Unis au Pérou a alerté le gouvernement d’un complot d’extrême droite visant à assassiner le président Alan García. L’information a été rendue publique vendredi par le premier ministre, Jorge del Castillo qui a déclaré que provenant d’une "source sûre", cette information sera prise au sérieux par le gouvernement.

La Ministre de l’Intérieur, Pilar Mazzetti, a en effet indiqué que la sécurité du président a été renforcée, et qu’une enquête est en cours afin de déterminer l’origine et la valeur de cette information.

Selon un programme télévisé, le complot serait orchestré par des militaires et les milieux d’affaires, craignant qu’Alan García ne prenne des mesures affectant leurs intérêts. Prévu après les élections municipales et régionales du 19 novembre, il s’agirait d’un attentat à la bombe ou au missile contre l’avion dans lequel voyagerait le président.

Certes, sous son premier gouvernement (1985-1990) qui fut désastreux, Alan García s’est fait beaucoup d’ennemis à droite. Mais la plupart des analystes trouvent la thèse du complot "invraisemblable", car la politique menée par son nouveau gouvernement, plus conservatrice, est loin d’effrayer les milieux d’affaires. Alors que son gouvernement a franchi le cap des cent jours, il n’a cessé de prôner le dialogue avec les multinationales implantées au Pérou.

L’Ambassadeur des États-Unis au Pérou, James Curtis Struble, qui a confirmé que cette information vient bien des services secrets de son pays, a cependant avoué ne pas trouver cette version "crédible". Il a cependant refusé de s’exprimer sur une éventuelle intervention du gouvernement vénézuelien. 


Posté par courrierdesandes à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Complot contre le président Alan García

Nouveau commentaire