lundi 27 novembre 2006

Ne nous trompons pas de bourreau

En réalité, nos deux congressistes quechuas se sont vu refuser l'embarquement La_Razonpour cause de surréservation avec les désagréments et les frustrations que cela entraîne. Quand au comportement méprisable du personnel, il se trouve que la compagnie Iberia emploie son personnel sur place. Les employés qui leur ont réservé cet accueil infâme et révoltant sont péruviens.

Cet incident, qui a fait la une de La Razón, et le bonheur de Trome, la presse populaire et friande de scandales, n’a donc le mérite que de soulever ce problème de société si récurrent au Pérou : évitons de parler d’intégration des minorités ethniques, puisque les amérindiens, comme le nom l’indique, étaient là les premiers. Parlons plutôt de complexe racial, et de défaut de conscience d’appartenir à une société multiraciale. (Courrier des Andes)


Posté par courrierdesandes à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ne nous trompons pas de bourreau

  • Bravo

    Félicitations pour votre site qui est vraiment interessant et bien conçu!
    A bientôt
    Marie

    Posté par Marie, mercredi 29 novembre 2006 à 14:37 | | Répondre
Nouveau commentaire