vendredi 12 janvier 2007

1,665 million de péruviens ont quitté le pays entre 1990 et 2005

El Comercio

Une étude du ministère des Affaires étrangère a révélé qu’entre 1990 et 2005 un million 665 milles péruviens ont émigré du pays, les États-Unis étant celui qui a accueilli le plus de compatriotes (un peu plus d’un demi million) dans cette période. L’Espagne et l’Argentine sont les deux autres principales destinations des péruviens.

Cette étude, appelée "Pérou : Statistiques de la Migration Internationale de Péruviens, 1990-2005", est la première en matière de migration de nos compatriotes de ces 15 dernières années. Elle a été présentée jeudi dernier dans le cadre une cérémonie présidée par le Secrétaire des Communautés Péruviennes à l’Extérieur du Ministère des Relations Étrangères, l’Ambassadeur Jorge Lázaro Geldres.

L’enquête présentée au siège du ministère des Relations Extérieures a été réalisée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), l’Institut National de Statistiques et Informatique (INEI) et la Direction Générale des Migrations et Naturalisation (DIGEMIN) du Ministère de l’Intérieur.

Cette enquête nous apprend qu’entre 1990 et 2005, un million 665 mille péruviens ont émigré du pays, selon l’information obtenue à travers tous les postes de contrôle migratoire répartis au niveau national.

Un autre indice important confirme que lors de ces 15 dernières années la migration péruvienne s’est concentrée majoritairement vers les États-Unis, avec 514.491 émigrants, suivis par l’Espagne, avec 238,990. Quant aux pays de destination de la région, l’Argentine occupe la première place, ayant accueilli 210.642 citoyens péruviens. En Asie, la destination la plus importante est le Japon, où, dans la même période, 63.229 péruviens ont émigré. (…)


Posté par courrierdesandes à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1,665 million de péruviens ont quitté le pays entre 1990 et 2005

Nouveau commentaire