vendredi 16 mars 2007

Réponse du Gouvernement: Il ne cédera pas dans la lutte antidrogue

El Comercio

La suspension temporaire de l'éradication de cultures illégales de feuilles de coca dans la forêt péruvienne n'est pas un recul du Gouvernement, a précisé le président de la Commission de Défense du Congrès, Luis Gonzales Posada. Selon lui, cette décision permettra de revoir et donner un nouvel élan à la politique antidrogue dans un contexte où les cultures alternatives sont faibles.

"Il ne s’agit pas d’un repli ni d’un pas en arrière, cela se verra dans les actions concrètes que l’on va lancer dans ce domaine. Ceux qui ont cru y voir de la faiblesse, nous allons leur répondre que c’est plutôt de la fermeté, c’est mener une politique d'état avec détermination, mais aussi avec pragmatisme" ; a-t-il indiqué.

Le parlementaire a aussi affirmé que le moment est venu de remettre en question la politique antidrogue du gouvernement, parce que les programmes de substitution de cultures sont faibles, sans budget, et l'aide internationale a été réduite.

Il a aussi affirmé que la diminution de l'aide des Etats-Unis et d'autres pays dans la lutte contre le trafic illicite de drogues ne favorise pas les pays producteurs de coca comme le Pérou.


Posté par courrierdesandes à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Réponse du Gouvernement: Il ne cédera pas dans la lutte antidrogue

Nouveau commentaire