mardi 27 mars 2007

Dossier: Pérou et Chili

Vous vous en êtes rendu compte, les relations entre le Pérou et le Chili ont souvent été tendues, et malgré les efforts des gouvernements respectifs pour rapprocher les deux pays, c’est avec plaisir que la presse couvre le moindre incident susceptible de réveiller les vieilles rancoeurs.

Depuis que je me suis installé à Lima, j’ai relevé ces dernières querelles :

Souvenez-vous en :

l’origine du Pisco : le Pérou a perdu le monopole de fabrication de la célèbre eau de vie, depuis que le Chili en a enregistré l’Appellation d’Origine Contrôlée, qui pour cela, a même rebaptisé un village du même nom.

Le Chili revendique la paternité de la pâtisserie le suspiro limeño, malgré le nom de celle-ci.

Deux jeunes délinquants chiliens ont couverts de graffitis des monuments historiques dans la citée de Cusco, dont la fameuse pierre aux douze angles. Plus tard, un de ces deux individus s’est fait arrêté par les autorités péruviennes alors qu’il traversait la frontière avec de la « Marie-Jeanne ».

La compagnie aérienne chilienne, Lan, diffusait aux passagers, dans ses avions à destination du Pérou, un documentaire donnant une image obsolète, et plus que négative, voire sordide, du Pérou.

La semaine dernière, l'Ambassadeur du Pérou au Chili a demandé à une chaîne de télévision chilienne à ce que ne soit pas diffusé un documentaire récemment produit sur la Guerre du Pacifique. Il a eu gain de cause, ce qui a étonné aussi bien les Chiliens que les Péruviens.

Cette semaine, la bibliothèque nationale du Pérou demande aux Chiliens de leur rendre des ouvrages historiques pillés pendant la Guerre du Pacifique.

Et j’en passe…

Cette rancœur et cette rivalité datent de la Guerre du Pacifique ? Le Pérou y a cédé en effet une grande partie de son territoire au Chili, et jusqu’à aujourd’hui, le tracé de la frontière reste un sujet de discorde. Il faut dire que les intérêts en jeu sont importants : c’est de l’inclinaison de ce tracé que dépend la propriété maritime des fameux 200 milles de la côte vers le large. Dans cette région, le littoral est très convoité pour être une zone de pêche rentable. C’est aussi un passage obligé pour les marchandises provenant non seulement de Bolivie mais aussi du Brésil, vers l’Océan Pacifique, donc la côte Est du Mexique et des Etats-Unis, et surtout l’Asie. Une région stratégique pour le Chili qui voudrait bien pousser sa frontière vers le nord afin de s’emparer d’une part du gâteau.

Enfin des schémas et des cartes sur ce blog, qui vous aideront à mieux comprendre la situation.

Sh_ma1

Shema2

Shema3

Shema4


Posté par courrierdesandes à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Dossier: Pérou et Chili

Nouveau commentaire